MOOC:Verb22

From Livre IPv6

Storyboard sur Googledoc => https://docs.google.com/presentation/d/17xoGOIJ0lB2CX2aOh_hJyv1oirogSh5T/edit? usp=sharing&ouid=106484440432771135779&rtpof=true&sd=true

Verbatim sur Googledoc => https://drive.google.com/file/d/1cqxplR2icuDPJrFXy1c5-2KBZW6WI9We/view?usp=sharing

Acheminer des paquets

-Dans cette deuxième activité, Nous allons passer en revue les principes du routage des paquets IPv6

Mais comment deux nœuds IPv6 peuvent–ils communiquer entre eux, soit directement sur un même lien, ou bien dans un réseau local segmenté, voire grâce à des routeurs à travers un réseau plus étendu ?

Hé bien les notions de réseau, de sous réseau et les mécanismes de routages permettent de répondre à cela !


22.1 Principe du routage

Tout d'abord, vous observez dans cette topologie simplifiée 2 machines hôtes connectées entre elle grâce à un microswitch Ethernet :

Ce petit commutateur relaie les trames Ethernet de manière transparente:

Avant que A puisse émettre le paquet IPv6 à destination de B, il doit vérifier que le préfixe réseau du destinataire est accessible grâce à un test d’adjacence, qui détermine si on utilise une remise directe ou indirecte:

Si le préfixe de B est identique au sien, A peut communiquer directement avec B en utilisant son interface : c'est le cas de la remise directe

la table de routage de A et B est très simple, voyons cela de plus prêt !

22.2 Cas de la remise directe

le destinataire B est positionné sur le même préfixe réseau que la source A, Une remise directe est symbolisée dans la table de routage par un Next Hop avec une adresse nulle ::

Le mécanisme de découverte du voisin ICMPv6 NDP: Neighbor Discovery Protocol permettra à A et B d'obtenir l'adresse mac du destinataire au niveau 2, avant de pouvoir échanger directement des paquets IPv6 encapsulés dans les trames, qui elles seront commutées grâce au microswitch vers les machines hôtes correspondantes.


22.3 Cas de la remise directe

Sur la machine A, nous activons maintenant un réseau WiFi A peut joindre C sur un autre préfixe réseau fourni par un Point d’accès WiFi Ce Point d’accès relaie les trames WiFi de manière transparente, Sur ce nouveau préfixe A et C vérifie leur connectivité avec un test d’adjacence comme précédemment,

Pour l'instant A peut communiquer avec B et C, Par contre B et C sont bien connectés sur des préfixe réseaux différents, et en l’état ne peuvent pas échanger des paquets directement !

il va bien falloir proposer un relai entre B et C, voyons comment faire :

22.4 Cas de la remise indirecte

Pour permettre la communication entre B et C qui sont bien connectés sur des préfixe réseau différents, nous sommes contraint d’utiliser le relai de A : c’est donc bien une remise indirecte

En ajoutant dans la table de routage de B et C une entrée indiquant que pour joindre l’autre il faut un intermédiaire A

En C : on indique que pour joindre le préfixe réseau de B, il faut utiliser le relai de A via l'interface WiFi

En B : on indique que pour répondre à C, il faut utiliser le relai de A via l'interface Ethernet0

22.5 Cas de la remise indirecte

Notre topologie évolue, Un routeur dédié remplace A pour stabiliser les performances:

On attribue une nouvelle adresse à A, et on affecte les anciennes adresses de A, au routeur

En A on indique que pour joindre le préfixe réseau de B, il faut utiliser le relai du routeur

A et C peuvent maintenant communiquer avec B grâce au routeur, et inversement

22.6 routeur connecté à Internet

L’accès vers internet est maintenant opérationnel sur le routeur grâce à une interface xDSL nommée atm0

La table de routage du routeur s'enrichie

le préfixe 2001:db8:0001::/64 est localisé sur l'interface Ethernet0
le préfixe 2001:db8:0002::/64 est localisé sur l'interface WiFi
pour le reste une route par défaut pointe vers le fournisseur d'accès à Internet 

la connectivité s'améliore !

22.7 Cas de la remise indirecte

En A et C : pour joindre tout autre préfixe réseau différent du lien local, on introduit une entrée dans la table de routage, nommée route par défaut pointant vers le routeur

En B : on introduit également une route par défaut en B

la connectivité est bien meilleure !

Conclusion

Pour résumer :

Il est possible d’attribuer une adresse IPv6 statique ou bien de récupérer des adresses IPv6 dynamiquement à l’aide des annonces des routeurs, voire d’un serveur DHCPv6.

en préliminaire un test d’adjacence permet d’identifier si la remise des paquets est possible directement, ou indirectement si un routage intermédiaire est nécessaire, une route statique ou apprise dynamiquement sera nécessaire.


Avantages routage statique Inconvénients routage statique
Silencieux Paramétrage complexe en cas de besoin de modification
Une route par défaut est suffisante pour des réseaux d’accès Attention aux erreurs de Syntaxe


Avantages routage Dynamique Inconvénients routage Dynamique
Réactif au défaut réseaux Bavard
Équilibrage de charge Utilisation de puissance CPU
Paramétrage simplifié nécessité de sécuriser les échanges par de l’authentification
Adaptation aux réseaux complexes Temps de convergence
Personal tools